Publié le 7 juin 2015

muguet_2015 (5)C’est avec notre petit bonhomme, haut comme trois pommes, qui s’appelle TOMTOM ou Thomas que nous avons rendez-vous dans les bois. Lui, la fine fleur des pilotes de joëlette, est paré pour le trail du Muguet qui vous l’avez remarqué n’a pas lieu le 1er mai mais ce dimanche 7 juin. Pas besoin d’effeuiller une marguerite pour savoir qu’on l’aime beaucoup, passionnément, à la folie le petit Thomas. Les chemins paraissent calmes et fluides mais c’est l’arbre qui cache la forêt. On le secoue comme un prunier pendant les 21 kilomètres de la course. Mais Thomas ça ne lui suffit pas. Alors, pour lui faire une fleur, on aménage le tracé. Des petits détours hors chemins au ras des pâquerettes, une pause musculation avec des tractions en joëlette (une invention PRA), etc, etc.

muguet_2015 (22)Toutes les bonnes choses ayant une fin il faut en terminer. En guise de bouquet final, une bonne côte et une dernière ligne droite et nous voici sous l’arche d’arrivée. Nous ne sentons pas la rose, et oui il a fait chaud. Une bonne douche, un peu d’eau de cologne à la violette et on repart pour une course. Quoi ? Il faut attendre la semaine prochaine ? Alors à la semaine prochaine. AU fait, on n’a pas trouvé de muguet.

 

 

muguet_2015 (1) muguet_2015 (10)muguet_2015 (20) muguet_2015 (27)  muguet_2015 (17) muguet_2015 (19) muguet_2015 (23)  muguet_2015 (16)